Analyse de film Blog Progresser en photo

Ryan Gosling aux commandes – Lost River

Introduction 

Cela fait un petit moment que je n’ai pas parlé avec vous de cinéma. Aujourd’hui on se penche sur le cas “Lost River”, réalisé par Ryan Gosling.

Pour ceux qui ne le savent pas déjà, je l’aime beaucoup en tant qu’acteur, j’ai d’ailleurs déjà parlé du film “Drive” dans lequel il tenait le rôle principal. Pour Lost River, Ryan Gosling est passé derrière la caméra, mais on retrouve une ambiance similaire aux films dans lesquels il a joué. Je parle bien sûr des films comme “Drive”, “only god forgives” ou encore “the place beyond the pine”, je ne parle pas de “crazy stupid love” ou “La La Land”.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce film, je reste sur ma fin. Mais si je décide d’en faire un article aujourd’hui, c’est bien parce que j’ai des choses à dire dessus.

Pour rappel, étant sur un site de photographie, je ne vais pas m’attarder sur l’aspect scénaristique, mais sur l’aspect visuel du film de Ryan Gosling, “Lost River”.

Adopter le bon point de vue

Lorsque le film commence, il alterne entre plans de vie de famille et bâtiments abandonnés sur fond musical. Cette scène permet d’instaurer de façon immédiate les protagonistes avec leur environnement.

Si moi je vous parle de cette scène, c’est parce que durant celle-ci, on peut voir l’interaction entre une mère et son jeune fils.

Photographie de famille adopter le bon point de vu

Sur les plans juste au-dessus vous pouvez voir que pour filmer la mère, la caméra est placée à hauteur de l’enfant et inversement. Pour film l’enfant, la caméra est placée à hauteur de la maman. Ceci est une bonne astuce si vous devez réaliser un shooting famille, pour mettre en avant l’interaction des différents membres. 

L’alignement des astres 

Photo de rue, complémentarité des couleurs dans lost river

En photo de rue, on peut parfois attendre longtemps que la bonne personne passe dans le cadre. Pourquoi n’a-t-il pas un sac noir ou un sac Basic-fit comme tout le monde ? Voyez comme les couleurs du mur ainsi que celles de son sac sont similaires.  

À noter également, la zone où il marche. Il est au soleil le long de la ligne d’ombre, ce choix est fait, selon moi pour deux raisons. La première est pour que la lumière du soleil le “décolle” du fond, elle forme un contour sur lui. La seconde est la présence de l’ombre qui ajoute à la composition. 

Pour le fun voici une photo que j’ai réalisée avec un Kodak Jetable au pied de la vieille bourse de Lille. Il m’a fallu attendre une dizaine de minutes (j’ai quand même été chanceux) par temps pluvieux afin de voir surgir la bonne personne :

Photographie de rue vieille bourse Lille appareil photojetable

Ta photo penche 

symétrie cassée par le personnage composition

Ci-dessus, l’ensemble de la pièce est dans les tons verts (froid) et cette femme présente sur le côté, est rousse et vêtue de violet (chaud).

Démonstration de complémentarité des couleurs

Je voulais vous le faire remarquer, mais ça n’est pas pour ça que je vous parle de ce plan. Il s’agit d’une scène présentant des lignes bien horizontales et verticales, une belle symétrie crée par les tableaux, les canapés ainsi que les lampadaires. Soudain, changement de plan et intervention d’un personnage encore inconnu dans le film :

Lost River la caméra penche

Plus aucune symétrie et la caméra est penché. Deux possibilités d’interprétation s’offrent à nous : 

  1. Le plan est tourné après l’apéro.
  2. Le personnage qui entre en scène est tordu (le jeu de mot m’est venu d’un coup d’un seul). 

On peut se demander si pour le film il est pertinent de “montrer” tout de suite que cet homme n’a pas de très bonnes intentions, mais pour moi c’est l’occasion de vous montrer une méthode pour monter la déviance d’un sujet.

Beau la folie 

Lomepal nous le dit “c’est beau la folie”. Pourtant, lorsque vous voulez mettre en avant celle-ci les choix sont rarement avantageux pour votre modèle.

Composé une image pour faire ressentir le malaise, l'étau qui se resserre

Cette scène ne montre pas quelqu’un de fou, mais montre la perte de contrôle du héros en réalisant des plans serrés au grand angle. Le personnage ci-dessus n’est pas le héros, mais celui qui lui fait comprendre l’étau dans lequel il est. 

(Voir aussi mon article “Des mauvaises focales pour le portrait” qui traite du sujet).

Géométrie

Composition géométrique film Lost River

Je me demande parfois si je suis normal, mais si je vous montre ce plan, c’est pour vous montrer le sens du détail. D’abord, interpellé par la chaussure de couleur rouge, j’ai ensuite été frappé par toutes ces lignes présentes à l’image. Même le pull a été choisi pour répéter les formes à angles droit.

explication de la composition géométrique Lost River

Au-delà de ça, la présence de la mère qui est suggérée par le talon rouge est très bien trouvé (on ne voit pas son visage de toute la scène qui dure 11 secondes)

Double exposition

Transition faisant échos à la double exposition

Pour le film on devrait parler de transition. Mais cette image, lourde de sens d’un homme qui cours, se faisant happer par une main, me donne envie de vous inviter à aller voir le travail de Louis Dazy.

Louis Dazy a un style photographique reconnaissable. L’homme aux multiples expositions, il aime faire baigner les gens qu’il rencontre dans les lumières de la vie nocturne.

View this post on Instagram

the slower rythms of our dreams

A post shared by Louis Dazy (@louisdazy) on

Conclusion 

Lost River est intéressant à regarder, car chaque plan prend son temps, ce qui nous laisse le nôtre pour les apprécier. Je vous préviens quand même que certaines scènes sont assez gores, il est déconseillé au moins de 16 ans. Il pourra aussi ravir les fans d’urbex puisque le film se déroule à Détroit

Suivez-moi sur Facebook et Instagram 

En attendant, je vous laisse à présent avec Bully

Bully personnage de Lost River film de Ryan Gosling

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.