Blog Progresser en photo

Ma retouche noir et blanc

Introduction

Je vous en ai brièvement parlé la semaine dernière dans l’article « Séance photo – Minu ». J’ai essayé d’analyser d’où venait mon attirance pour le noir et blanc, et surtout celui qui me caractérise.

Il est vrai que mon style a été influencé par certains photographes tels que Sebastiao Salgado notamment pour ses photos de nature. Mais si je me suis attaché à son travail c’est qu’il représentait quelque chose que j’avais en moi. Comme quelqu’un sachant trouver les mots pour me parler. Disons que je suis un grand enfant, et ne trouvant pas les mots pour exprimer ce que je ressens, au lieu de faire des dessins, je fais de la photographie.

Nous allons donc voir ce qui caractérise mon noir et blanc et nous allons chercher ce qu’il faut lire à travers lui.

PS : Cet article peut paraitre un peu (voir beaucoup) auto centré, mais il a 3 objectifs qui m’ont poussé à l’écrire :

  1. M’aider à trouver mon « pourquoi » je fais de la photo
  2. Donner envie aux gens de s’intéresser à la culture photographique
  3. Donner des pistes de réflexion aux photographes qui passeraient par ici

Quelques images :

Voici déjà quelques photos qui, je pense, sont représentatives de mon style photographique. Vous avez dû les voir à plusieurs reprises sur mes réseaux sociaux, puisqu’elles font partie de mes préférez :

Traversé du pont Jacques Cartier

photographe Lille Espagne Teide

photographe lille portrait femme paris

portrait noir et blanc femme lille

On peut aussi ce faire un avis en revoyant mes anciens articles :

Voici 2 choses qui me sautent aux yeux lorsque je regarde mes photos (celles ci-dessus et sur mon catalogue lightroom) :

  1. La solitude
  2. Un contraste fort

1.     La solitude

Sur les photos nature/urbain : Lorsque je regarde mes paysages j’y vois une ambiance sombre et bien souvent il n’y a personne. Aujourd’hui j’aime inclure des gens sur mes photos mais on ni voit rarement plus d’une ou deux personnes.

Photo d'une femme au bord de l'eau au Portugal

Sur mes portraits : Sur mes portrait bien souvent je ne cherche pas le regard, mes modèles regardent ailleurs, souvent l’air pensif. Et même s’ils vous regardent dans les yeux, le cadrage serré les isole du monde extérieur.

Femme photo noir et blanc

Si je regarde mon moi du passé je ne peux pas nier qu’une grande partie de ma vie j’ai été un grand timide. Disons que la photographie m’a servie de « thérapie » ou en tout cas m’a permis de rencontrer du monde.

Aujourd’hui j’aime encore la solitude, c’est pour ça que les heures sur lightroom et dans les livres à la recherche de contenu pour le blog ça me va très bien. Mais on ne va pas se mentir, les soirées houmous et FIFA entre amis c’est quand même bien sympa.

2.     Un contraste fort

Pour parler de ce deuxième point j’ai besoin de faire deux sous chapitres. Un Noir et un Blanc

Noir

Les noirs sont très intenses sur mes photos, et ils les dominent, rendant mes photos très sombres. Sur certaines d’entre elles on peut aussi remarquer que j’aime, lorsqu’il y en a, assombrir les nuages jusqu’à les rendre presque noir.

Pont à Vancouver sous les nuages, photos composée avec des lignes de fuites

Je fais du boycott un sport national. Que ce soit pour manger, m’habiller ou tout ce que vous voulez. Je passe, ou du moins j’ai passé, beaucoup de temps à me renseigner sur beaucoup d’entreprise pour savoir où il était mieux d’acheter afin de minimiser mon impact négatif sur les autres.

Par exemple :

  • Je n’achète plus de vêtements chez H&M à cause des conditions de travail au Bangladesh.
  • Je n’achète plus de Nutella à cause des enfants du Burkina Faso et/ou en Côte d’Ivoire qui doivent récolter le cacao (sans parler de l’utilisation de l’huile de palme).
  • Je ne vais plus dans les zoos car je ne cautionne pas la captivité des animaux.
  • Pour finir en beauté mes quelques exemples: Nestlé contribue selon l’UNICEF à la mort de 1,5 millions d’enfants par an. De quelle manière ? Avec leur politique agressive qui encourage les mères à travers le monde à arrêter l’allaitement et à donner en substitut, du lait en poudre. Lait en poudre qui doit être mélangé à de l’eau et dans certains pays ou l’eau est difficilement potable, ça cause la mort.

Et je boycott beaucoup d’autres entreprises encore, alors oui je n’ai pas le mode de vie parfait qui fait du mal à personne mais je suis dans une démarche d’amélioration constante (ou presque).

Arrivé ici vous vous dites, quel est le rapport avec les noirs profonds dans mes photos ?

C’est simple, cette recherche constante de renseignements me fond voir les côtés les plus sombres de l’être humain. Me donnant parfois l’impression que la moindre action que je fais, fera forcément du mal à quelqu’un quelque part. Un peu comme dans le film « l’effet papillon ».

Blanc

Souvenez-vous, nous sommes dans le chapitre « un contraste fort » Donc si le noir était ma vision sombre du monde, le blanc lui en est la partie claire. Si vous regardez bien l’ensemble de mes photos noir et blanc vous verrez que ce qui ressort le plus clair, ce sont les visages.

Aux fils des années j’en ai rencontré du monde. Certains aident les autres à réaliser leurs projets professionnels ou à trouver des fonds pour aider les personnes dans le besoin, comme peuvent le faire les bénévoles de MyMoneyHelp.

D’autres vous aident à concrétiser vos projets d’entreprenariats en vous rendant visible et vous permettant de créer du lien comme chez Eveil Toi.

D’autres encore collectes des denrées alimentaires avant de parcourir les rues pour les redistribuer à ceux qui en ont besoin, je pense entre autres ici à l’association Sans Toit Ni Loi.

Et tous ces gens font bien sur ça en plus de leurs emplois, sacrifiant de leur temps pour permettre à des gens de panser leurs plaies causées par la vie et leurs donner la possibilité de se projeter vers l’avenir.

Voilà pourquoi mes modèles semblent parfois presque briller, car je vois constamment des gens, qui, avec peu de moyens, font de grande choses et me donnent envie de rester optimiste.

Photographe portrait femme Lille

Conclusion

Vous en savez maintenant un peu plus sur moi. En tout cas j’ai beaucoup aimé écrire cet article car il m’a permis de prendre du recul sur mon travail et m’a fait avancer sur la recherche de mon « pourquoi » je photographie. Plus qu’aucun autre article avant celui-ci, j’attends vos retour sur mon auto analyse.

14 Comments

  1. Très belle article que j’adore qui me touche beaucoup. Qui montre que chaque personne on la force de donner leurs opinions, sans retenu. de faire de petites actions qui mèneront à de grandes. Qui mene à la réflexion, qui donne un sens à notre pourquoi. Très fiers de toi. Merci pour ta sensibilité. Ton naturel.Ton ouverture d’esprit , pour être toi et encourager tout ce monde. Merci d’avoir cité mon association. Ça me touche beaucoup et je sais enfin la photo que je veux de toi à accrocher dans mon salon

  2. Superbe article qui montre une fois de plus que tu n’est pas un photographe lambda,…
    J’ai failli t’envoyer un message quand tu parle de Boycott, je me suis dit que tu avait « rechuté dans le hors sujet » 🙂 haha comme quoi il faut toujours lire un texte en entier :-).
    J’aime beaucoup la comparaison que tu fais sur le noir et le blanc par rapport au « bien et au mal », le Ying et le Yang,… enfin bref je sais plus quoi dire , bravo !

  3. Bonjour.
    Très bon travail de référencement.
    Bravo pour les liens vers les grosses entreprises avec un potentiel SEO énorme.
    Elles n’ont pas grand chose à voir avec le sujet mais c’est une technique comme une autre.
    Bien à vous,
    Walter « Valy »

    1. « Elles n’ont pas grand chose à voir avec le sujet mais c’est une technique comme une autre. »
      Les liens servent surtout à sourcer ce que j’écris, prouver que ce que j’avance ne sort pas de mon chapeau.
      Ce qui est bon pour mon référencement c’est lorsqu’on lit mes articles puis qu’on me laisse des commentaires, alors merci à vous 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.