Blog Progresser en photo

le photographe de rue a t’il encore une utilité ?

Introduction

J’ai tapissé chez moi.
Enfin une piece seulement, l’ancienne tapisserie était vieille et commençait à se décolorer à cause du soleil, alors j’ai donné un coup de frais. Mais avant ça bah, il fallait détapisser. L’ancien locataire avait cumulé trois couches de tapisserie, après avoir tout retiré je crois bien avoir gagné en m2 haha.
Ça m’a pris une grosse après midi et tu vois, pendant tout ce temps j’ai écouté une interview sur la chaîne youtube d’absol vidéo. L’invité c’était Nota Bene, un autre youtubeur qui parle d’histoire. 7h de vidéo, si tu as des travaux à faire je laisse la vidéo en fin d’article.

Nota Bene

À un moment Nota Bene raconte dans cette interview, qu’il existe une vidéo de lui enfant courant dans les rues de sa ville. Le genre de vidéo que tout les parents font de leurs enfants. Il raconte ça pour évoquer le fait que potentiellement, dans plusieurs décennies, voir plusieurs siecles, les historiens pourraient utiliser ce genre de contenus pour documenter notre époque.
C’est là pour moi tout le bien fait de la photographie de rue. Quoi de mieux pour avoir un aperçu de la vie durant l’entre deux ou l’après guerre que les images de Willy Ronis, Henri Cartier Bresson, Marc Riboud etc.. ?

La question posée

En poursuivant sa réflexion, il raconte que nous produisons beaucoup de contenu, peut être même trop. Il met surtout en avant les problèmes liés au stockage et son impact sur l’environnement. Si vous n’êtes pas au courant voici un article qui traite du sujet.

Numérique et écologie : les data centers, des gouffres énergétiques ?

Pour ma part la question que ça soulève c’est : au vu de tout le contenu produit chaque jour, le photographe de rue a t’il encore une utilité ?
Cette question je me l’a suis déjà posé et je me l’a pose encore parfois. Comme vous ne le savez peut-être pas, je suis tombé en amour avec cette discipline en avril 2017 lors d’un séjour à Montréal. Pour ensuite m’y mettre “sérieusement” vers septembre 2018.
De ce fait, cette question je dois me l’a poser.

L’angle

C’est ici qu’entre en jeu la raison pour laquelle vous prenez des photographies. J’ai toujours cette impression de me répéter au fil des articles, mais on touche ici au cœur de la photographie, pourquoi vous photographiez ?
C’est la réponse à cette question qui mettra un peu de vous dans vos images et qui vous fera prendre des photos sous un angle différent, celui de votre personnalité.
La réponse à cette question n’a pas à être figé dans le temps, vous devez d’ailleurs toujours vous la reposer. Même si j’ai quelques réponses, je suis moi-même toujours à la recherche de ce pourquoi.
La réponse à cette question n’a pas de point final.

Lille 3000

Le samedi 4 mai dernier, la ville de Lille a organisé une parade à l’occasion de Lille 3000. À cette occasion, j’ai choisi de documenter les préparatifs ainsi que les coulisses de cet événement. Je profite de cet article pour vous présenter quelques photos prise à la fois en numérique et en argentique avec le Agfa optima sensor 535. Je vous ferais bientôt un article sur lui.

Suivez moi sur Facebook et Instagram

2 Comments

Leave a Reply to Elise Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.