Blog Lille Métropole

Le chevalier errant

Journée du patrimoines photo d'une statue dans homme sur un cheval. Deux personnes le prennent en photo

Introduction :

Dans l’article où j’explique pourquoi je me suis mis à écrire régulièrement sur le site, l’un des points était que, le fait de poser mes pensées sur word m’aidait à mieux les assimiler et à passer à autre chose. L’autre point, c’est que cette démarche me force à analyser mon travail. Photographiant d’abord de façon instinctive, j’ai entrepris de comprendre pourquoi quel type de sujet me touchait plus qu’un autre.

C’est ce que je vais essayer de faire aujourd’hui en vous parlant de ma photo mise dans mon top 5 noir et blanc de 2016. Et par la même occasion, parce que ça ne mange pas de pain, nous allons enrichir notre culture générale.

Qui est le chevalier errant ?

Cette œuvre représente un cavalier majestueux par sa grandeur et sa posture. Il est une illustration de la « Légende des Siècles » de Victor Hugo. Dans celui-ci quelques vers sont consacrés aux chevaliers errants « On disait : « Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Ils sont / Ceux qui punissent, ceux qui jugent, ceux qui vont « . ».

Emmanuel Frémiet nous a donc fait ici la représentation d’un soldat de Dieu, comme le fait deviner le monstre à corne et tête de bouc enchainé derrière lui.

Exposé en plâtre au palais des beaux-arts de Lille il garde aujourd’hui l’entrée de la salle des sculptures.

Pourquoi je vous présente cette photo ?

Pendant longtemps je n’aimais pas voir des passants sur mes photos. J’avais le sentiment qu’ils venaient chaque fois gâcher mes photos.

Cette photo est représentative de mon changement de perspective. Une fois mon cadre choisi j’ai attendu l’arrivée de visiteurs afin, déjà de rendre compte de la grandeur de cette sculpture, mais aussi pour lui donner de la vie et servir de marquage temporel.

 

Suivez moi sur facebook et Instagram

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.