Blog Lille Métropole Progresser en photo

J’ai testé un appareil photo jetable

Votre commande est disponible

Je rentrais de reportage lorsque je reçus un sms « Bonjour, une de vos commandes est disponible J Photolix, rue Inkermann ». Je suis rentré chez moi poser mes affaires, avant d’enfourcher un V’lille pour m’y rendre.

J’entrais dans le magasin, personne ne faisait la queue, je me mis devant le comptoir et attendis que la photographe finissent avec les photos d’identités d’un client. Je me sentais comme un gosse pris d’impatience, je tapotais en rythme sur le comptoir afin d’évacuer mon trop plein d’excitation.

Ça y est, c’est mon tour. « Bonjour madame, je viens récupérer des photos ». Elle cherche dans ses tiroirs et me sort une enveloppe épaisse de deux centimètres, c’est donc si gros 39 photos! Elle me propose de regarder les tirages, mais je veux faire ça bien. Je fais mine de regarder « oui c’est bien ». Je règle et je m’en vais.

Me voilà dans les rues de Lille avec mon enveloppe sous le bras à me demander : « quel serait le meilleur endroit pour regarder les photos ? ». J’ai fini à UGC, ouais ça aurait pu se faire à Wally’s ou à Elizabeth, mais ça a fini à UGC, c’était le plus près.

Me voici enfin face à mon enveloppe, pour découvrir mes photos, réaliser avec un appareil photo jetable.

Pourquoi un jetable ?

En ce moment je prépare un séjour en Pologne. Comme vous l’avez peut être lu dans certains de mes articles comme, « Mes débuts en photographie de rue », « La photographie de rue à Londres » ou encore « Photographier des inconnus – la morale dans tout ça ? »

Je découvre la photographie de rue et je m’épanouis pleinement dedans. Pour la Pologne, je voulais me lancer un petit défi et j’ai eu l’idée de prendre avec moi un appareil photo jetable, mais je voulais quand même le tester avant de partir pour savoir de quoi il était capable. Je lui ai donc fait un peu la misère, photographie en sous-bois, en marchant, en contre-jour et même en roulant à vélo.

Pour répondre à la question « Pourquoi un jetable ? » où même « pourquoi ne pas acheter un appareil argentique à bas prix ? ». Tout débord, il y a eu une question de délai, je n’avais pas trop le temps de chercher un appareil photo argentique sur leboncoin ou ebay. Ensuite, parce que le jetable n’est pas du tout réglable, ça laisse une grande part de hasard plutôt stimulante.

L’appareil photo jetable

J’ai fait quelques recherches sur internet avant mon achat et tous étaient unanime : Il faut utiliser le flash ! J’ai acheté (donc au magasin Photolix) un Kodak Daylight 39 poses sans flash ! À chacun de mes déclenchements qui n’avaient pas lieu en plein soleil je me répétais « j’aurais quand même dû les écouter et prendre avec flash ». Finalement, ça a été. Il est d’ailleurs temps de vous les présenter, ou du moins quelques-unes d’entre elles.

Je tiens à prévenir que la compression faite pour le site a dégradé la qualité des photos, on perd le grain présent normalement sur les photos !

La forêt de Mormal

Les photos se sont faites sur deux jours, le dimanche à la forêt de Mormal qui est là où l’une des plus grandes forêts du Nord et le lundi sur Lille.

Photo de portrait appareil photo jetable argentique

Lorsque je vis cette première photo je me fis la réflexion suivante : Lorsqu’on se remémore les jeux vidéo de notre enfance, ils sont toujours très beaux. Puis, lorsqu’on a l’occasion d’y rejouer, c’est le drame, rien n’est plus dégelasse que ça. En voyant cette photo c’était tout le contraire, d’après mes souvenirs je pensais avoir des photos relativement sales avec des saturations poussées excessivement, mais pas du tout. Je trouvais la photo très propre. À tel point que je ne pense pas que j’avais ce type de jetable lorsqu’en CM2 je suis allé visiter le château de Versailles.

Forêt de Mormal test à l'argentique appareil photo jetable

Sur cette photo à gauche, j’ai voulu tester un contre-jour et je suis agréablement surpris de voir comme l’appareil photo à gérer ça. Le ciel est tout blanc, mais il y a du détail partout ailleurs sur la photo.

Teste appareil photo jetable test

Randonnée forêt de Mormal appareil jetable

Photo de rue à Lille

Photo de rue Appareil photo jetable

Appareil photo jetable argentique

C’est sur Lille que je vois tout de même les limites de l’appareil. Bien souvent je prenais les photos tout en marchant, sur celles où je n’étais pas en plein soleil j’observe à minima un léger flou, pour d’autres on pourrait penser que j’étais en plein flou. D’après internet, l’appareil est réglé sur F/10, pas étonnant donc, qu’il ait des difficultés avec le mouvement dans les endroits sombres

Portrait d'inconnus appareil jetable

Appareil photo jetable

Photo de rue pigeon envol

Conclusion

Pour le mot de la fin je dirais que c’est confirmé, j’en emmène un en Pologne. J’ai vraiment aimé prendre les photos, une espèce de mélange entre frustration de ne pas pouvoir voir les photos en direct et l’excitation de découvrir les photos plus tard.

Ce qui m’a beaucoup plu également c’est la portabilité de l’appareil. En hiver il tiendrait sans problème dans la poche de mon manteau. Bref testez !

 

Suivez-moi sur Facebook et Instagram

3 Comments

  1. Ça donne envie de voir les précédentes sur la Pologne. Mais c’est vrai que je suis surprise de la qualité des photos.( Agréablement)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.