Blog Lille Métropole Progresser en photo

J’ai adopté un appareil photo jetable

Introduction 

Cet article il faut un peu le voir comme un épisode deux. En octobre dernier, je sortais l’article : “J’ai testé un appareil photo jetable”. Dans celui-ci je vous disais donc que… j’avais testé un appareil photo jetable. Depuis ce jour, je me balade sans cesse avec un kodak jetable dans la poche et je suis tombé amoureux de cette petite boite jaune. 

J’ai senti chez moi une progression grâce à lui. Non pas technique, mais dans ma démarche personnelle. Je vais donc vous raconter tout ça, et par la même, vous présenter quelques-unes des images réalisées. 

Une photographie quotidienne 

J’ai beau sortir souvent mon appareil pour le travail ou pour faire de la photographie personnelle, j’ai pas mal de difficultés à en faire vraiment quotidiennement. Depuis que je promène ce petit Kodak 37 poses, j’appuie sur un déclencheur au moins une fois par jour depuis le mois d’octobre. De par sa taille, dans le rapport longueur fois largeur il est plus petit que mon téléphone, et par sa légèreté, je sais que je peux le prendre tout le temps avec moi.

Match de foot Lille grand stade

Cet appareil me permet de toujours essayer de construire des images à partir de ce que je vois. Sachant que je peux à tout moment photographier ce qui me passe sous le nez, je réfléchis sans cesse à composer mon environnement. Je ne suis plus atteint par cette pensée : “si seulement j’avais mon appareil photo”. 

Si vous ne souhaitez pas prendre d’appareil photo jetable, ni même vous mettre à l’argentique, utilisez simplement votre téléphone portable. Seulement pour ma part, je n’aime pas trop photographier avec ce dernier, car je ne fais jamais rien des photos prises avec mon téléphone. Les photographies s’accumulent jusqu’à ce que ma carte micro SD m’annonce qu’il serait bien de faire de la place. J’aime aussi tellement ce grain plein de nostalgie.  

Ha la nostalgie, mais on est donc ma cassette de Ken le survivant ?

Artiste de rue grand place Lille photo de rue

Une réflexion plus poussée 

Comme j’en parlais un peu au-dessus, le fait de me savoir tout le temps prêt à photographier, développe chez moi le réflexe de toujours vouloir composer mon environnement. Mais le point qui me permet de pousser ma réflexion et ma préférence pour cet appareil à mon téléphone, c’est tout simplement du côté argentique.

En effet, savoir que ce n’est pas la fête au niveau du nombre de prises de vue m’oblige à bien choisir mon cadrage, mais surtout. J’insiste sur le “mais surtout” à bien choisir le moment de mon déclenchement.  

Regardez la photo qui suit :

Photographie de rue vieille bourse Lille appareil photojetable

J’attendais un ami et comme vous le voyez, ce jour-là il pleuvait. En m’abritant dans l’entrée de la vieille bourse de Lille, j’avais repéré ces tables roses et je m’étais dit : “tiens ça serait pas mal si quelqu’un avec des vêtements d’une teinte similaire passait par là”.  

Déjà, je ne me serais surement pas fait cette réflexion si je n’avais pas d’appareil photo avec moi. Ensuite, est venu le moment où je me suis demandé, à quel moment déclencher ? Lorsque le sujet passera sur le point de force en haut à gauche (selon la règle des tiers) ou en haut à droite ? 

Le choix s’est fait ici en haut à droite, pour que la ligne créée par les tables emmène directement vers le sujet. Il fallait aussi que je veille à ce que je déclenche au moment où les jambes des passants fassent la forme d’un V  

Toutes ces questions quotidiennes, ces temps où je réfléchis tranquillement ma composition, m’aident à réagir plus vite lorsque je dois photographier sur le vif une scène plus inattendu.

Theatre grand place Lille photo de rue

Un lâcher-prise 

En photographie, il est primordial de photographier d’abord pour vous-même. J’ai beau le savoir et en être convaincu, l’idée que je veuille (je doive ?) publier sur Instagram des images, peut entacher ma démarche. 

Même si je les montre ici, les photos prises avec le jetable, non aucunement pour vocation d’être publiées. Je ne propose pas de prestation photo avec cet appareil. Il est plus pour moi comme un journal de bord, un journal intime. Dans ma pellicule se cache des photos de rues, des photos d’architecture et des photographies plus personnelles que je ne mettrais pas sur internet. Manque plus qu’à le sceller avec une petite clef rose en forme de cœur (le journal intime, suis un peu, je sais les phrases sont longue, mais pfiou reste focus !). 

De ce fait, comme je l’explique dans mon article “progresser en photo grâce aux débutants”, je trie beaucoup moins mes sujets qu’auparavant, photographiant tout ce à quoi je suis sensible aujourd’hui. Si vous verriez le nombre de grue et de chantier que j’ai en photo…

Rue Jeanne d'arc Lille photo de rue

Le hic 

Je voulais aussi vous faire part d’une chose que je n’avais pas remarqué avec mon premier jetable. Sur certaines photos je me faisais la réflexion que, bah, j’avais vraiment cadré n’importe comment. J’ai réalisé ensuite que oui je pouvais avoir cadré n’importe comment parce que bon je ne suis pas Ronis, mais que c’était surtout dû à la focale de l’appareil qui voit beaucoup plus large que le viseur de l’appareil. 

Je m’en suis rendu compte sur cette photo :

Photo de rue ouvrier de chantier et beffroi Lille

Je me souviens parfaitement qu’au moment de mon déclenchement, l’ouvrier au premier plan prenait une place bien plus importante dans mon viseur. Je ne voyais absolument pas ses mains ni même le marquage au sol représentant un cycliste. Voici la chose à laquelle vous devez faire attention si vous utilisez un tel appareil. 

Ha et ce que vous voyez en bas à gauche c’est mon gros doigt qui vient gâcher l’image. 

Conclusion 

Cet article aurait aussi pu être un épisode deux de “Être régulier dans sa pratique photo”. Dans celui-ci je vous parle de l’importance de photographier quotidiennement. Personnellement, grâce aux appareils photos jetables, j’ai trouvé la solution qui me convient, à vous maintenant de trouver la vôtre.

Vieille publicité Lille peinture murale suze kodak jetable

Suivez-moi su Facebook et Instagram 

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.